La journée du jeudi 5 décembre 2019 marquera en effet le début d’une grève reconductible, qui va notamment impacter le secteur des transports. De nombreux usagers habituels des transports en commun seront donc tentés de prendre leur voiture pour aller au travail et en revenir. Gare aux bouchons sur les routes… Et ceux qui n’ont pas de voiture se retrouveront sans mode de déplacement. En clair : serrons-nous les coudes pour que personne ne reste au bord de la route, sans moyen de transport ! Pensez au covoiturage quotidien avec Covoit’ici pour mettre vos sièges libres à la disposition de celles et ceux qui font le même trajet que vous.

Pour limiter la congestion et la pollution sur les routes nous vous rappelons que le covoiturage est une solution idéale! Et avec Covoit’ici, pas de contraintes : vous partez et revenez quand vous voulez, les panneaux et l’application vous indiquent si un passager est présent à l’un de nos arrêts sur votre trajet habituel. Vous êtes passager ? Un conducteur vous récupérera quelques minutes à peine après votre demande, et vous voyagerez gratuitement ! 

Que ce soit pour aller au travail, pour aller manifester ou pour vos trajets quotidiens, ayez le réflexe covoiturage avec Covoit’ici: notre solution de covoiturage sans contrainte, sans réservation et sans commission est adaptée à vos déplacements de tous les jours dans les zones suivantes :

Toutes les informations sont sur www.covoitici.fret il ne faut que quelques instants pour demander un covoiturage sur notre application gratuite, disponible sur Android (http://bit.ly/CovoitAndroid) et iOS (http://bit.ly/CovoitiOS).

Une question ? Appelez-nous gratuitement au 01 79 73 89 73 du lundi au dimanche de 7h à 20h. Vous pouvez également nous écrire à : support@covoitici.fr. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Vous voulez en savoir plus ?
Voici le détail de nos recommandations pour chacun de ces réseaux :

 

Vous vivez et travaillez dans le Vexin ?

 

Plan du réseau de covoiturage Covoit'ici dans le Vexin en 2019

 

Nous vous aidons à vous déplacer pendant la grève. Voici ce qu’il faut savoir sur les alternatives envisageables si les transports en commun ne fonctionnent plus.  

Quelques exemples de trajets :

Chars-Pontoise 
Environ 20 km séparent ces deux villes. Un train (Transilien) relie les deux villes rapidement (environ 25 mn), mais il sera impacté par la grève. Le trajet est faisable à vélo, avec assez peu de relief, mais il demeure assez long et impose d’emprunter des axes routiers sans piste cyclable et avec un trafic important. Comptez plus d’une heure pour rejoindre Pontoise depuis Chars à vélo. 

En covoiturage: Covoit’ici propose un arrêt à Chars (en face du lycée professionnel), et un à Pontoise (à proximité de l’office du tourisme rue de l’Hôtel Dieu). Depuis Chars, la ligne de covoiturage Covoit’ici permet également de rejoindre Cergy-Préfecture (boulevard de l’Oise, en face de l’Université)

 

Ableiges-Cergy  

Ces deux villes sont distantes d’environ 13 km environ. En transports en commun, il faut compter plus d’une heure, et emprunter le Transilien et le RER. Tous deux seront impactés par la grève. Ce trajet est assez court pour être envisagé à vélo, mais il faudra hélas prendre la route : quasiment pas de pistes cyclables sur ce trajet. Vous pouvez aussi le faire à pied, mais optez pour des chaussures chaudes et confortables, et comptez environ 2h30. 

En covoiturage: Covoit’ici met à votre disposition un arrêt à Ableiges – Mairie (juste après le passage à niveau), et un autre arrêt est présent à Ableiges Villeneuve (En face de l’école, dans la voie réservée bus). Vous pouvez ainsi rejoindre Cergy Le Haut (destination uniquement) et Cergy-Préfecture (l’arrêt est situé boulevard de l’Oise, en face de l’Université).

 

Magny-Cergy
Ce trajet fait environ 26 km. Il est faisable en transports en commun : un autocar (le Timbus, ligne 95-04) parcourt cette distance en 50 mn environ, et il en passe plusieurs par heure. Timbus est une filiale de la RATP, donc le service sera probablement impacté par la grève. 

A vélo, le trajet n’est pas infaisable mais comptez 31 km pour éviter la grosse départementale hostile aux cyclistes : ça fait deux heures de trajet si vous n’avez pas l’habitude de pédaler.

En covoiturage: l’arrêt Covoit’ici de Magny – Demi lune est situé face au supermarché Leclerc. Sur cette ligne de covoiturage, vous pourrez rejoindre Cergy Le Haut (destination uniquement) et Cergy-Préfecture (l’arrêt est situé boulevard de l’Oise, en face de l’Université)

Et n’oubliez pas que Covoiti’ici vous permet également de faire un trajet en covoiturage entre Cléry et Cergy, et entre Vigny Bord’Haut et Cergy. Vous trouverez le plan détaillé et les adresses de tous les arrêts ici : https://www.covoitici.fr/covoiturage-vexin-cergy/

 

Vous vivez et travaillez dans le Verdon ? 

 

Covoiturage-Verdon

Nous vous aidons à vous déplacer pendant la grève.
Voici ce qu’il faut savoir sur les alternatives envisageables si les transports en commun ne fonctionnent plus.

Régusse-Draguignan, Trigance-Draguignan et la Martre-Draguignan :

Chacun de ces trajets représente entre 40 et 50 km par la route, et ne sont pas réalisables en transports en commun. C’est un peu trop long pour être envisageable au quotidien à vélo, d’autant que le dénivelé est très important (plus de 600 mètres !).

En d’autres termes, même en dehors des périodes de grève, le covoiturage avec Covoit’ici est la meilleure solution sur ces trajets pour limiter pollution, risques de congestion, et frais d’usage de votre voiture.

Vous trouverez la carte de tous les trajets possibles, et les adresses précises de tous les arrêts de covoiturage Covoit’ici sur cette page : https://www.covoitici.fr/covoiturage-verdon/ 

Notez que si vous ne faites pas l’intégralité de la ligne, mais des déplacements plus courts, comme Aups-Villecroze, Villecroze-Salerne ou Aups-Salernes, vous pouvez envisager le vélo car ces trajets font entre 5 et 10 km, mais le dénivelé reste important donc il vous faudra de bonnes cuisses… ou un vélo à assistance électrique.

Vous vivez et travaillez entre
Rochefort-Montagne et Clermont-Ferrand ?

 

Lignes de covoiturage Rochefort-Clermont

Bonne nouvelle : cette zone est couverte par nos lignes de covoiturage ! Voici ce qu’il faut savoir :

Environ 30 km séparent Rochefort-Montagne de Clermont-Ferrand. Ce trajet est réalisable en transports en commun, avec 3 autocars par jour. Ils sont directs, et il faut compter environ 50 mn de trajet. Ils sont gérés par la SNCF, donc leur trafic pourra être perturbé, voire interrompu, lors de la grève. Ce trajet est difficilement envisageable à vélo du fait de la distance, des routes empruntées qui ne sont pas doublées de pistes cyclables, et du dénivelé très important (900 mètres !).

Le covoiturage avec Covoit’ici est donc l’alternative la plus recommandable pendant la grève: l’arrêt de Rochefort-Montagne est situé devant le Crédit Agricole, et celui de Clermont Ferrand est situé aux Salins, Av. de la Libération, à côté de la gare routière.

Notez que nous proposons également des arrêts à Massagettes, Nébouzat, Theix et Beaumont. Les trajets à vélo entre ces villes sont parfois possibles mais pensez à vérifier, outre la distance, l’ampleur du dénivelé et le type de route empruntée. Ce n’est jamais agréable de se faire frôler par un flux de camions et de voitures sur une départementale ou une nationale très fréquentée… 

Notez que vous retrouvez le plan de nos lignes et les adresses précises des arrêts ici : https://www.covoitici.fr/covoiturage-rochefort-clermont/

 

Vous vivez et travaillez dans l’Ouest Rhodanien ?

 

ligne Covoit ici covoiturage rhone ouest rhodanien tarare COR

Bonne nouvelle : cette zone est couverte par nos lignes de covoiturage ! 

Voici ce qu’il faut savoir en fonction de votre trajet quotidien :

Cours la Ville – Thizy-les-Bourgs
Ces deux villes sont distantes d’environ 10 km, et le trajet n’est pas réalisable avec les transports en commun. La grève dans les transports ne changera donc rien à vos habitudes, mais n’hésitez pas à utiliser Covoit’ici pour embarquer des passagers et réduire le coût d’usage de votre auto, ou à laisser votre auto au garage pour faire du covoiturage avec un conducteur qui utilise Covoit’ici. L’arrêt de Cours la Ville est situé Georges Clemenceau au-dessus du marché, et vous trouverez celui de Thizy-les-Bourgs sur la place du Commerce.

Thizy les Bourgs  – Amplepuis
Là encore, les deux villes sont distantes de 10 km. Pas de transports en commun non plus, donc vous utilisez déjà probablement la voiture : pensez au covoiturage, que ce soit en tant que conducteur ou comme passager !L’arrêt Covoit’ici de Thizy-les-Bourgs est situé Place du Commerce, et celui d’Amplepuis est sur la Place de l’Industrie.

Amplepuis – Tarare
Quelques 15 km séparent les deux villes. Elles sont reliées par les transports en commun : de nombreux TER chaque jour font le trajet en une dizaine de minutes. Mais avec la grève, il faudra probablement faire sans. Deux solutions : le vélo, mais sur une route passante sans aménagements cyclables et avec de bonnes jambes ou un vélo à assistance électrique (300 de dénivelé !), ou le covoiturage avec Covoit’ici : notre arrêt de covoiturage à Amplepuis est sur la Place de l’Industrie, et vous trouverez celui de Tarare après le rond-pont du marché couvert, proche du cinéma.

Tarare-Lyon
45 km environ séparent les deux villes. Ce trajet est desservi par les transports en commun (quasiment un TER par heure, environ 1h00 de trajet), mais ils seront fortement impactés par la grève. Etant donné la distance, vous pouvez difficilement envisager le vélo…

Le covoiturage avec Covoit’ici est donc l’alternative la plus recommandable pendant la grève pour vos trajets quotiens: l’arrêt Covoit’ivi de Tarare est situé sur le parking à côté de la station essence Total, sur l’avenue Edouard Herriot (Route Nationale 7). 

Vous pourrez retrouver le plan de toutes nos lignes et l’adresse précise de tous nos arrêtsde covoiturage à cette adresse : https://www.covoitici.fr/covoiturage-lyon-ouest-rhodanien

 

 

Vous choisissez le vélo ? Voici quelques conseils :

 

Le vélo comme solution pour les déplacements au quotidien

Pendant la grève, ou pour vos petits trajets quotidiens, vous pouvez aussi vous déplacer à vélo. C’est un mode de déplacement très pratique, économique, très écologique et, contrairement aux préjugés, pas si lent ! Mais pour circuler à vélo en sécurité, il faut respecter quelques conseils de base :

  • Utilisez les voies vertes et les pistes cyclables lorsque c’est possible. Vous y serez toujours davantage en sécurité que sur la chaussée. A défaut, choisissez les petites routes peu fréquentées plutôt que les grands axes au trafic soutenu

  • Habillez vous en fonction de la météo, mais préparez-vous à enlever une ou deux épaisseur en cours de route pour ne pas avoir trop chaud et éviter de transpirer : à vélo, on se réchauffe en pédalant ! Pensez toutefois à bien couvrir vos extrémités(tête, mains et pieds). De bons gants vous éviterons de souffrir du froid, et protégerons vos mains en cas de chute.

  • Si vous circulez hors agglomération la nuit ou avec une visibilité réduite, le gilet fluo est obligatoire (vous en trouverez facilement à moins de 10 €). Mais le plus important – et tout aussi obligatoire – est d’avoir un bon éclairage à l’avant et à l’arrière ! Etre vu, mais aussi bien voir, est primordial pour votre sécurité.

  • Avant de faire votre premier trajet domicile-travail à vélo, révisez votre matérial : lubrifiez la transmission, vérifiez le bon fonctionnement des freins et gonflez vos pneus à la pression recommandée.

    Et surtout, profitez : le vélo, c’est chouette !

    Si vous souhaitez de plus amples renseignements sur les déplacements à vélo, vous pouvez notamment consulter le site de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) ) cette adresse : www.fub.fr